Liseuse Francophone d’ADIFLOR

Actualités


L'AFRIQUE, LE NUMÉRIQUE ET ADIFLOR

À propos d’un article du journal « Ouest-France »

LE RÉVEIL NUMÉRIQUE ET LA DIFFUSION DU SAVOIR EN AFRIQUE 

https://www.ouest-france.fr/reflexion/editorial/editorial-le-reveil-numerique-de-l-afrique-6433729

 

 

On reproche à notre pays son conservatisme et sa résistance à s’adapter à un monde en profonde transformation.

 

Ce n’est pas tout à fait exact.

 

Il est vrai cependant que les médias ne s’intéressent guère aux enjeux actuels de la présence de la langue française dans un monde globalisé. On méconnaît, voire ignore, de singulières innovations françaises, par exemple, en termes de l’apport du numérique à la diffusion du savoir.

 

L’article documenté de « Ouest-France » fait exception. Ce grand quotidien régional  engage une réflexion menée aussi par l’Association pour la Diffusion Internationale Francophone de Livres, Ouvrages et Revues (ADIFLOR) et ayant conduit à l’élaboration d’un nouveau modèle économique associatif, 34 ans après sa création.

 

En effet, ADIFLOR expérimente un projet numérique éducatif et culturel, qui n’exclut pas pour autant l’usage du livre imprimé, sur tous les continents, et notamment en Afrique. L’originalité de cette « liseuse numérique » est de répondre à des besoins actualisés des milieux concernés, pédagogues, enseignants et formateurs voués à l’apprentissage de la langue française et de son corollaire la pratique de la lecture. Le plaisir de lire, rappelons-le, est la devise d’ADIFLOR.

 

La liseuse mise au point a été remarquée à la Foire internationale du livre de Francfort où la France était le pays invité à l’honneur. Ses capacités sont d’être un outil pédagogique pour les enseignants, éducatif et ludique pour les élèves de tous niveaux, surtout au primaire. D’un emploi aisé, la liseuse peut emmagasiner une quantité importante d’ouvrages divers et elle jouit d’une autonomie de fonctionnement de bonne durée.

 

Le réveil numérique en Afrique, rapporte l’article d’ « Ouest-France », connaît une progression rapide. Le signal est culturellement puissant en termes d’évolution des mentalités et des échanges de toutes natures entre les peuples. Et « Ouest-France » de souligner que « le numérique répond déjà à une promesse initiale : la diffusion du savoir ».

 

Ainsi donc et pour maximiser les chances de succès, ADIFLOR a déjà établi une convention de travail avec l’Association Internationale des Maires Francophone (AIMF), opérateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui regroupe Chefs d’Etat et de gouvernement de près de 88 pays.

 

Ce partenariat ADIFLOR/AIMF est une avancée significative pour accompagner davantage les collectivités territoriales : mairies, communautés d’agglomération, de municipalités, régionales et autres administrations nationales et locales, etc., selon la gouvernance de chaque pays. Des collectivités territoriales en tout cas déjà engagées pour plusieurs d’entre elles dans la diffusion du savoir, notre objectif commun.

 

Le renouveau dans notre pays s’appuie ainsi et dans notre domaine d’activité sur la volonté de réaffirmer collectivement la réalisation de projets innovants, et pour ce qui concerne  ADIFLOR, avec la participation de bénévoles militants d’une francophonie moderne, ouverte et donc plurielle.

 

Longtemps accompagnée par la puissance publique, ADIFLOR a démontré, depuis sa création en 1985, ses capacités créatrices en contribuant au rayonnement de la France à l’étranger. L’article argumenté d’ « Ouest-France » apporte à notre Association des raisons supplémentaires pour stimuler nos choix opérationnels et remplir notre mission d’intérêt général.

 

Louis Duvernois

Sénateur honoraire

Président exécutif d’ADIFLOR (2002- 2015)

cache_img/w300_h122_IMG_0528.jpg.dat
cache_img/w300_h122_IMG_0535.jpg.dat
cache_img/w300_h122_IMG_0602.jpg.dat


Retrouvez toutes les Informations d'ADIFLOR

L'AFRIQUE, LE NUMÉRIQUE ET ADIFLOR

LIRE POUR RÉUSSIR AU SÉNÉGAL 2019

L’Assemblee générale d’ADIFLOR valide la convention de partenariat avec l’AIMF.

Participez à un projet innovant pour la lecture

Discours de la remise des insignes d’Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres à Madame Isabelle LE CAMUS DE LAGREVOL

Semaine de la langue française - Dictée le 17 mars 2018

ADIFLOR SÈME LE PLAISIR DE LIRE EN FRANÇAIS À MOUNDOU

LES ÉDITEURS DÉCOUVRENT LA LISEUSE D'ADIFLOR

2000 LIVRES POUR LA SERBIE

UN PRIX PAR L'ACADÉMIE FRANÇAISE POUR ADIFLOR

11 000 LIVRES POUR LE LIBAN

MADAGASCAR, PAYS À L'HONNEUR 2016

COLLOQUE ORGANISÉ PAR L'AFAL

FILM: 30 ANS D'ADIFLOR

ADIFLOR EST AUSSI SUR FACEBOOK

DÉCÈS DE BOUTROS BOUTROS GHALI

ADIFLOR FÊTE SES 30 ANS À LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE

DISCOURS DU PRÉSIDENT RAPHAËL FANTIN LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA REMISE DES 16 000 LIVRES DU PROJET

LE XVème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE S'EST TENU A DAKAR

CONCOURS RECYCLIVRE, AIDEZ-NOUS À GAGNER

DES BIBLIOTHÈQUES POUR LES ÉCOLES DU CONGO

ADIFLOR EN ROUMANIE .

LA BIBLIOTHÈQUE DE COCORASTII

REMISE DE LIVRES AUX ENFANTS PARRAINES DE L’ECOLE BASSIATA

LE DISCOURS D'AURELIE FILIPPETTI POUR LE LANCEMENT DE "MARS, LE MOIS DES MOTS!"

QUEL AVENIR POUR LA LANGUE FRANÇAISE DANS LES MÉDIAS AUDIOVISUELS ?

LE 4ème GRAND PRIX LIVRES HEBDO DES BIBLIOHÈQUES FRANCOPHONES

DON DE LIVRES PAR L’ASSOCIATION ADIFLOR EN TURQUIE

CHINE, UNE MÉDIATHÈQUE POUR TIANJIN

La langue française : Risque-t-elle de disparaître face à la prédominance de la langue anglaise ?