Suivez notre actualité
Également sur notre page Facebook !

Une bibliothèque à Ferkessédougou

À l’initiative de l’association Perspectives et la Fondation SUCAF-CI, ce projet a bénéficié de plus de 6000 livres de la part d’ADIFLOR

Le projet « Lancement d’une bibliothèque avec des activités culturelles à Ferké 1  » est porté par l’associationPerspectives. Cette association est née de l’union de directeurs et instituteurs d’écoles primaires de Ferké 1 et a pour objectifs de redonner le goût de la lecture à tout un chacun, de favoriser l’information et l’éducation.  

La création de la bibliothèque au village C permettra de développer les activités autour du livre et de la lecture et facilitera l’accès au livre à tous les habitants de cette zone rurale. Les bénéficiaires directes du projet sont les habitants du Village C (environ 7 500 personnes), les élèves des 15 établissements scolaires de la zone (environ 3 200 enfants), et les travailleurs de la SUCAF CI. Les bénéficiaires indirectes sont les habitants des 15 villages de la zone, soit près de 15 000 personnes.

L’association a reçu l’appui de la Fondation SUCAF qui a pour objet, sur tout le territoire de la République de Côte d’Ivoire, d’œuvrer en faveur de l’amélioration du bien-être économique, social et culturel de la population. Cette association de droit local ivoirien accompagne les organisations villageoises dans la mise en œuvre de leurs projets. Outre sa participation à la rénovation du local et à la mise en place d’un système de gestion de la bibliothèque, elle  a pris en charge le transport des livres depuis le stock d’ADIFLOR situé à Fagnières dans la Marne.

La bibliothèque possédait un stock de 800 livres et le projet prévoit l’achat d’environ 1 600 livres supplémentaires auprès de maisons d’éditions locales. Avec la dotation remise par ADIFLOR, ce sont près de 9 000livres qui seront ainsi bientôt proposés.

 

Pour en savoir plus : http://fondations-somdiaa.com/2020/09/cote-divoire-fondation-sucaf-ci-retour-sur-notre-projet-bibliotheque-et-sa-mise-en-oeuvre/

ADIFLOR et NICOLE LAMBERT, UNE COLLABORATION ANCIENNE

Nicole LAMBERT nous aide depuis plus de 10 ans à développer le « plaisir de lire »

Notre association, créée en 1985 par Xavier DENIAU, ancien ministre, est partenaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie et d’autres institutions, l’Association Internationale des Maires Francophones, la Fondation Alliance française, l’Institut français, le Forum Francophone des Affaires.

Depuis une dizaine d’années la contribution de Nicole LAMBERT, marraine d’ADIFLOR, n’a cessé de croître avec la participation des
« Triplés » contributeurs à la promotion d’une vitrine d’un savoir-faire culturel français exceptionnel.

« Les Triplés à Paris » ont été intégrés, en 2018, à la nouvelle Liseuse Francophone d’ADIFLOR, outil pédagogique pour les enseignants et instrument ludique pour l’apprentissage du français auprès de jeunes élèves. Les Triplés à l’usage des « Petits français » et des « Petits européens » sont par ailleurs disponibles dans le stock et « La Petite Bibliothèque d’ADIFLOR ».

Nicole LAMBERT a animé avec ADIFLOR plusieurs rencontres dans des écoles élémentaires publiques, lu la dictée à Maisons-Laffitte. Elle a en outre présidé à plusieurs dédicaces, au Sénat, et au Salon du livre de jeunesse de Montreuil, près de Paris.

ADIFLOR remercie ainsi sa marraine pour son apport au développement du « plaisir de lire », notre raison d’être associative sur les cinq continents. 

Cet été vous pourrez retrouver Nicole Lambert en dédicace au 6è Salon du livre de Villers-sur-Mer le 23 août. Suivez toute son actualité sur son site les-triples.com.


Lire pour réussir au Sénégal

Lire pour réussir est un programme de renforcement d’accès à la lecture basée sur un outil innovant la liseuse Francophone d’ADIFLOR (LFA) et des formations à l’animation.

On estime qu’en 2060 l’Afrique comptera 850 millions de francophones. L’espace francophone deviendra alors le quatrième espace géo linguistique et une composante essentielle de la scène mondiale. Dans ce contexte, l’enseignement d’un français de qualité est primordial.  

ADIFLOR et Saint Louis Initiatives ont décidé de s'associer pour développer et renforcer la lecture, source de réussite scolaire, dans les établissements scolaires sénégalais.

Après une expérience pilote réussie dans le groupe scolaire Derklé, la deuxième phase du projet avait pour objectif d’équiper 6 nouveaux établissements scolaires (environ 3000 élèves) avec des Liseuses Francophones d’ADIFLOR contenant 300 livres chacune et de mettre en place un programme de renforcement de la lecture.

Ainsi en collaboration avec l’Inspecteur du Grand Dakar, Abdoulaye Wade et le Directeur du Diocèse de Dakar l’Abbé Georges Guirane Diouf et avec le soutien de nombreux partenaires dont la Région Ile-de-France, l’Yvelines Coopération Internationale et développement (YCID) et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), ADIFLOR et  ont remis 216 liseuses (soit 64 800 livres) aux écoles Liberté 6A, Liberté 6B, Iman Abdou Ndiaye 3, Cheikh Mouhamadou Sakho A, Ibrahima Koité et Saint Esprit.

Pendant une semaine l’équipe ADIFLOR a livré les cartons de liseuses dans les écoles et a initié les élèves et enseignants à l’utilisation de la liseuse.

Dès la rentrée prochaine, les enseignants bénéficieront d’une formation renforcée auprès pour l’utilisation de la liseuse pour la création de document et l’utilisation des audio-livres.

Les inspecteurs de secteur impliqués dans le projet travaillent eux à la création d’un guide pédagogique qui permettra à l’enseignant de faire le lien avec le programme de français.

La vie de l’association, de NOUVEAUx PARTENARIATs

L’Assemblée générale de l’association s’est tenue le 29 avril dernier permettant de présenter les actions menées en 2019.

Le Président a rappelé l’importance des deux nouvelles coopérations nouées par l’association en 2019

Le 19 janvier, ADIFLOR a signé avec l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) une convention triennale 2019-2021 pour une Francophonie moderne et attractive d’actions et de moyens. Cette convention de partenariat permettra aux élus locaux francophones de s’appuyer sur l’expérience d'ADIFLOR pour renforcer leurs capacités d’intervention en faveur de l’éducation et de la diffusion de la langue française.

Le 19 juin, le Préfet des Yvelines a publié l’arrêté approuvant la modification de la convention constitutive de l’Yvelines Coopération Internationale et développement (YCID), comprenant la liste de ses nouveaux adhérents (215 membres) dont ADIFLOR fait désormais partie. Une nouvelle coopération essentielle pour le développement du projet "Lire pour réussir au Sénégal".

Puis il a présenté le bilan des activités réalisées tout au long de l’année remerciant les éditeurs partenaires, les généreux donateurs et les bénévoles qui permettent la réalisation de ces projets. Ainsi, près de 90 000 livres imprimés et numériques ont été offerts aux écoles et bibliothèques pour soutenir la lecture en français dans le monde.

Semons en Roumanie le plaisir de Lire en français

L’objectif de ce projet est de renforcer la place de la langue française dans le système éducatif roumain et de donner une impulsion nouvelle à l’enseignement bilingue en Roumanie.

Ce programme a été initié en 2018 dans les établissements scolaires roumains en partenariat avec l’Association Roumaine des Professeurs Francophones (ARPF) et le soutien de l’Institut français de Bucarest. Quatre écoles pilotes ont alors testé l’usage de la liseuse et du livre numérique avec succès.

Ainsi en 2019, à l’occasion des Assises de la langue française « La langue française dans tous ses états » les 10 et 11 juillet 2019 à l’Université Transilvania  de Brasov, Cristina Durau, Secrétaire générale de l’ARPF, a présenté les différentes utilisations de la liseuse avec les élèves aux professeurs de français présents dans la salle. Elle explique que la liseuse offre un nouveau mode de lecture adapté au monde actuel dans lequel les nouvelles technologies séduisent les jeunes. Attrayante, avec son contenu adapté selon le niveau des apprenants, elle a une incidence positive sur leur comportement de lecture.

Ce fut l’occasion de remettre des liseuses à trois nouveaux établissements permettant ainsi d’élargir l’expérimentation.

L’objectif cette année est de renforcer l’équipement en liseuses et de fournir 4 nouveaux établissements mais aussi d’accompagner les enseignants à l’utilisation de la liseuse par une formation à la création de documents pour la classe avec transfert dans la liseuse et à l’utilisation des audio-livres et de mettre à la disposition des enseignants un blog pour partager leurs expériences et proposer des animations inter-établissements.

ADIFLOR et l’AIMF partenaires en Tunisie

L’AIMF déjà mobilisée avec la ville de Tunis et l’association Kon Sadiki au collège de Sijoumi pour mettre en place un projet sur l’engagement citoyen, renforce son engagement pour la lecture avec ADIFLOR.

L’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) avait financé l’équipement de la bibliothèque du collège, il était donc tout naturel que dans le cadre du partenariat ADIFLOR-AIMF, de renforcer l’offre de lecture pour les élèves.

Ainsi l’établissement a reçu une dotation de liseuses contenant une bibliothèque numérique de 300 livres auxquels s'ajouteront prochainement en lien avec la Fédération des éditeurs Tunisiens, ceux d’auteurs tunisiens. Des formations à l’utilisation de la liseuse et des animations autour du livre et de la lecture seront également mises en place avec l’équipe enseignante et les bénévoles de l'association Kon Sadiki qui animent le Club de lecture.

La lettre d'information - n°41

Juin 2020

Le mot du Président

La crise sanitaire qui a touché le monde de plein fouet et qui continue sa course folle a eu un impact sur nos activités. L’entrepôt a été fermé, les collectes de livres ont été reportées tout comme nos différents événements : la Semaine de la Francophonie et de la langue française en mars, le Printemps des poètes, le Sommet de la Francophonie de Tunis. Ce dernier est reporté sine die d’après les dernières informations que nous a transmises l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).  Nous nous sommes adaptés et nous avons pu, avec le concours de tous, poursuivre la préparation des projets, la création de modules pédagogiques et un nouveau site internet pour une meilleure visibilité sur la toile. Je vous invite donc à vous y rendre régulièrement pour suivre notre activité. Les adhésions sont également possibles en ligne : adhérez et faites adhérer pendant l’été ! 

Le Comité d’honneur qui a été créé reçoit ses premières réponses positives : notre fidèle marraine, Nicole Lambert, auteur des Triplés, Jacques Godfrain, Président de l’AFAL, Michèle Lenoble-Pinson, linguiste, Souleymane Bachir Diagne, Philosophe, Pierre Baillet, Secrétaire permanent de l’Association Internationale des Maires Francophones, Pierre Buhler, Président de l’Institut français, Yves Bigot, Président de la Fondation des Alliances Françaises, François Perret, Président de la Mission laïque française, Marc MOINGEON, ancien Délégué général à la Francophonie du groupe Hachette, Christian TOULOUSE, Président du Fond de dotation La Valinière, Maurice ZINOVIEFF, Président du Comité orthodoxe des Amitiés françaises dans le monde, René CREVEL, Consul honoraire du Gabon, Louis DUVERNOIS, Sénateur honoraire. Tous ensemble, nous pourrons prendre comme devise la phrase d’Antoine de Saint-Exupéry et l’appliquer à la promotion et à la diffusion de la langue française pour qu’elle soit partagée au profit de celles et de ceux qui veulent écrire leur destin, tout ou en partie, en français, destin partagé avec la richesse de la diversité culturelle francophone d’une communauté forte de près de 500 millions d’âmes :« Il n’est de camarades que s’ils s’unissent dans la même cordée ». 

Je souhaite féliciter la nouvelle ministre française de la Culture, Madame Roselyne Bachelot, qui vient d’être nommée. Formons le vœu qu’elle mènera une politique résolue de rayonnement et de diffusion de la langue française, notre trésor commun, tant en France qu’à l’étranger. Son expérience et son volontarisme politiques lui permettront de relever ce défi à n’en pas douter.

Je souhaite également féliciter la Maire de Paris Madame Anne Hidalgo, Présidente de l’AIMF, pour sa réélection ainsi que tous les élus de la République française qui viennent d’être renouvelés dans leur mandat ou qui sont nouvellement élus en leur souhaitant une bonne mandature. Chacune et chacun, qu’il ait ou non une délégation liée à la Francophonie, à la langue française ou aux jumelages, relations internationales, a un rôle à jouer en faveur de la langue française tant sur son territoire d’élection (en tant que ciment de la cohésion sociale)que sur les territoires associés existants ou à créer (coopérations décentralisées, jumelages). Nous avons tous une responsabilité dans le rayonnement de notre langue.

La tâche n’est pas toujours aisée et souvent d’autres priorités sont portées par les municipalités. La langue française est un élément pourtant essentiel du lien social et il peut être déployé de multiples manières. N’oublions pas l’exemple de Guillaume Ier d’Orange-Nassau (en français dans le texte) quand les difficultés achoppent : « Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer » et rappelons-nous sa devise qui est toujours celle des Pays-Bas : « Je maintiendrai ». 

Nous serons, à vos côtés, pour créer des projets en faveur de la langue française, de la lecture en français partout, en France et dans le monde, forts de nos 35 années d’expérience et d’expertise en relations internationales pour les collectivités locales et en coopération internationale francophone. 

C’est par la culture que nous ferons partager la tolérance et la fraternité dans le monde car ce sont la culture, la connaissance qui rendent à l’Homme sa dignité et les moyens de son élévation. Vous pouvez compter sur nous, nous serons au rendez-vous à vos côtés.

Avant de reprendre nos activités à la rentrée, je vous souhaite un bel été à toutes et à tous.

Raphaël FANTIN, Président d'ADIFLOR

Lire pour réussir au Sénégal

Le projet "Lire pour réussir" a été initié en 2018 en partenariat avec l'association Saint-Louis Initiative. Soutenu par l'inspecteur de l'académie du Grand Dakar, Abdoulaye Wade, ce programme innovant en faveur de la lecture est accueilli avec joie dans les établissements scolaires par les équipes enseignantes.

Après une expérience pilote réussie dans le groupe scolaire Derklé, cette nouvelle phase du projet a permis d’équiper 6 nouveaux établissements, soit environ 3000 élèves, avec des Liseuses Francophones d’ADIFLOR contenant 300 livres chacune et de mettre en place un programme de renforcement de la lecture.

Merci à l'ensemble de nos partenaires sans qui ce projet n'aurait pas pu se réaliser ainsi qu'aux donateurs qui ont participé sur la plate-forme Ulule.

À la rentrée, les enseignants recevront une formation à l'utilisation de la liseuse comprenant la présentation des fonctionnalités de la liseuse mais aussi des exercices pratiques comme la création de documents.

Des classes pilotes seront choisies dans chaque établissement, elles feront l'objet d'un suivi tout particulier et d'évaluations du niveau de lecture des élèves afin de mesurer l'impact de l'apport de la liseuse en classe.

2020 : lecture et numérique en Tunisie

Le Ministre de l’Education nationale, Monsieur Haten Ben Salem, a déclaré l’année scolaire 2019-2020 « Année de la lecture » et la Tunisie accueillera en 2021 le 18e Sommet de la Francophonie sur le thème « Connectivité dans la diversité : le numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l'espace francophone ». Le projet initié par ADIFLOR qui s’inscrit dans la programmation du Ministère de l’Éducation nationale de la Tunisie et vient en appui des nombreuses actions menées localement en faveur de la langue française par l’Institut Français de Tunisie, le réseau des Alliances françaises et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), consiste à équiper les écoles de livres-jeunesse en langue française dans les zones prioritaires définies par le Ministère et tester auprès de quelques écoles du Grand Tunis et à l'Alliance française l’usage des liseuses déjà téléchargées de nombreux ouvrages.

Réouverture de l'entrepôt

Après 3 mois de fermeture, l'entrepôt a ouvert à nouveau ses portes le mercredi 20 mai. Merci à l'équipe des bénévoles qui reprend son activité. Le travail ne manque pas avec la préparation de la commande pour la Tunisie : plus de 40 000 livres pour 533 écoles. Les livraisons de livres de la part des éditeurs bloquées depuis 2 mois arrivent enfin ainsi les collectes réalisées en région parisienne.

Une bibliothèque pour la ville de Ras Jebel, Tunisie

Ras Jebel est une ville côtière au nord-est de la Tunisie de 28610 habitants. Elle est située entre El Alia etGhar El Melh, à 23 km de Bizerte et de 67 km de Tunis. Le nom de la ville désigne la tête de la chaîne montagneuse de l’Atlas.

Elle a été fondée entre le IIIe et le IVe siècle par les Romains. Au XIVe siècle, les Andalous expulsés d’Espagne se seraient installés dans la région. Ils ont apporté le savoir-faire pour développer l’agriculture paysanne. Grâce à la canalisation provenant de la Medjerda, l’agriculture est devenue de plus en plus intensive (maraîchage et arboriculture fruitière ainsi qu’élevage intensif). L’industrie textile«Lee Cooper» s’est installée dans la région…

Dans le cadre de l’organisation des premières rencontres internationales de la ville de Ras Jebel, Monsieur le maire Jaleleddine BERHIMA nous a invité à une réflexion autour du développement et de l’ouverture à l’internationalisation de la ville afin d’évoluer les relations économiques, sociales, culturelles et environnementales.

À cette occasion nous avons présenté les actions menées par ASILEC, Association de Solidarité pour l’Intégration par les langues l’Éducation et la Culture, par l’AFAL, Association Francophone d’Amitié et de Liaison, et par ADIFLOR.

Le panel des intervenants a été très riche et varié parmi lesquels nous trouvons deux Ministres, Madame le Maire de Tunis, Présidente de la Fédération nationale des villes tunisiennes, Son Excellence l’Ambassadeur de France en Tunisie, le Gouverneur de Bizerte, le PDG de la STEG, l’Institut Français de Tunisie, L'AFD en Tunisie, l’Agence Nationale de Gestion des Déchets, l’Agence Talents, Territoires et Développement, l’Organisation Green Research, La communauté de communes du Jovinien et bien d’autres éminents hauts responsables africains, tunisiens et français.

 

Ces rencontres ont été coordonnées et organisées par la ville de Ras Jebel, le Forum d’Échanges et de Rencontres d’Administratifs Mondiaux (FERAM) et l’Association Internationale pour la Promotion de la Coopération Décentralisée en Tunisie, (AIPCDT). Le Comité de pilotage : Jaleleddine BERHIMA, maire de Ras Jebel; Sondes FNAIECH, Chef du service juridique et biens communs, Responsable des relations internationales; Houda NEFFATI, Vice-Présidente du FERAM et de l’AIPCDT.

Ces Rencontres ont été couronnées par la signature d’accords de principe de coopération entre la Commune de Ras Jebel et les partenaires présents. Dans ce cadre, il a été convenu que ADIFLOR et ASILEC mettent à la disposition de la Commune de Ras Jebel un don de 2355 livres. Le projet a été concrétisé avec succès.

Mohamed Larbi Haouat, Vice-Président d'ADIFLOR

Président d'ASILEC

Directeur de la publication : Raphaël Fantin Rédaction/Mise en page : Isabelle Le Camus

Vous êtes correspondant de presse ou souhaitez parler de notre association autour de vous ?
Téléchargez nos différentes présentations.

• PRÉSENTATION D'ADIFLOR Télécharger

• PRÉSENTATION DE LA LISEUSE Télécharger

• PRÉSENTATION DU KIT DU BIBLIOTHÉCAIRE Télécharger

• PRÉSENTATION DE LA PETITE BIBLIOTHÈQUE FRANCOPHONE Télécharger

• BULLETIN D'ADHÉSION/DON Télécharger

Vous avez des questions, nous serons ravis de vous renseigner.

Contactez-nous :

contact@adiflor.org